Edenred Belgique, la plateforme de service et de paiement qui soutient le monde du travail au quotidien, célèbre le premier anniversaire de sa collaboration avec UberEats. L’occasion idéale de se pencher sur les principaux résultats des douze derniers mois. Ceux-ci ont récemment été dominés par la crise du coronavirus qui bouleverse les habitudes des Belges.

Le 11 mars 2019, Edenred Belgique et UberEats annonçaient le démarrage de leur collaboration ; une première dans notre pays. Grâce à cette collaboration, il est à présent possible de commander son repas par le biais d’UberEats, et de le régler en tickets restaurants Edenred.  En l’espace d’un an, des milliers d’utilisateurs d’Edenred ont commandé un total de 55.000 repas dans les restaurants affiliés à UberEats qui acceptent les Ticket Restaurant.

La collaboration entre Edenred et UberEats montre que de plus en plus de Belges optent pour les paiements en ligne. Edenred constate également que cela permet aux utilisateurs de gagner beaucoup de temps, ce qui est précieux à un moment où chacun essaie de quitter le moins possible son domicile. Une étude de marché menée par Edenred en 2019 auprès de 80.000 salariés belges indique que 90 % des répondants trouvent plus simple d’utiliser leurs chèques-repas en ligne.

Olivier Bouquet, Managing Director d’Edenred Belgique, déclare : « Edenred a été le premier à lancer le chèque-repas à l’époque et est actuellement toujours le leader du marché dans ce secteur. Nous savons également par expérience que les chèques-repas sont une solution utile pour tous nos partenaires. Pour les commerçants, c’est un moyen important d’attirer les clients, mais les employés belges y voient également leur avantage. Par exemple, un Belge sur deux déclare attendre chaque mois ses tickets restaurants pour acheter de l’alimentation. Deux Belges sur cinq considèrent également le ticket restaurant comme un élément essentiel de leur budget alimentaire et une part importante de leur salaire. Enfin, les chèques-repas profitent aux entreprises grâce à des employés en meilleure santé et plus motivés. Nos chiffres montrent que deux Belges sur trois déclarent manger plus sainement grâce à leurs chèques-repas. »

www.edenred.com