La consommation de bière reste stable en Belgique, l’exportation augmentant à nouveau de 2,2%. Une tendance frappante parce qu’au cours des 15 dernières années, la vente de bières belges dans notre propre pays n’a cessé de diminuer. Il semble donc que cette diminution se soit enfin stabilisée.

Les ‘Brasseurs Belges’ ont annoncé leurs résultats annuels pour 2018. La consommation de bière sur le marché belge (7.022.396 hectolitres) est restée stable. Les exportations de bière belge, qui représentent 70% de la production totale, augmentent de 2,2% par rapport à 2017.

Jean-Louis Van de Perre, Président des ‘Brasseurs Belges’, explique: «La consommation de bière en Belgique est restée stable en 2018, après une baisse de 1,6% en 2017, et ce grâce au bel été et à la coupe du monde de football. La situation dans l’horeca reste difficile. Les ventes de bières sans alcool et à faible teneur en alcool ont considérablement augmenté: en 2018, la part de ce segment était d’environ 5%, soit une augmentation de 20% par rapport à 2017.  »

En termes d’exportations, 2018 a été une bonne année avec une augmentation globale de 2,2%. L’augmentation a été particulièrement forte au sein de l’UE: 5,5%. En dehors de l’UE, nous avons connu une légère diminution. Jean-Louis Van de Perre à ce sujet: «Les bières belges continuent de jouir d’une belle popularité à l’étranger. En revanche, nous avons constaté que les marchés traditionnellement forts, tels que les États-Unis et la Chine, ont connu une période plus difficile en raison de la concurrence accrue.

Les guerres commerciales menaçantes ont également freiné les exportations. Nous avons toutefois été ravis d’apprendre que, malgré un climat économique un peu plus difficile, le volume des exportations de bières belges était, pour la première fois, supérieur à celui des bières allemandes et néerlandaises.  »

En termes d’investissements, quelque 251 millions d’euros ont été investis dans les brasseries en 2018. Le nombre de brasseries est passé de 261 à 304 en 2018. Cette augmentation témoigne de la dynamique du marché de la bière en Belgique. «En tant que secteur important en Belgique, nous prenons également à cœur nos responsabilités sociales. Cela se traduit, entre autres, par les campagnes BOB et Respect 16 que nous avons réorganisées en 2018. Par ailleurs, nous encourageons également une consommation modérée d’alcool. Nous exprimons nos valeurs environnementales par le biais du ‘Green Deal’ que nous avons signé avec le gouvernement flamand en 2018. Des initiatives similaires sont prises en Wallonie et dans la région de Bruxelles-Capitale.  »